Comment les bons plans du net sont captés par des robots ?

C’est devenu aujourd’hui très difficile de dénicher des achats de bonnes affaires sur le net. Non seulement il y a énormément d’engouement pour les promotions et une plus grande concurrence mais celles- ci sont souvent captées par des robots ou des programmes automatisés.

Un phénomène grandissant

Aux Etats-Unis Ticketmaster, géant de la vente en ligne de billets pour des événements a annoncé récemment que 60 % des places de concerts étaient captés par des robots ! Il y a certes des agences qui achètent en masse avec des logiciels programmés pour faires des réservations mais de plus en plus de particuliers s’adonnent à cette chasse aux places. En France, aussi le phénomène s’accroît. De plus en plus souvent, pour des places de concerts de grosses affiches comme Muse, en quelques minutes tout est raflé par des robots.

bons plans du net

Des geeks programmeurs

Ces programmes nécessitent de bonnes connaissances informatiques et ne sont pas à la portée du premier venu. Il faut aller bidouiller dans le code du programme, enregistrer au préalable un parcours d’achat et être capable de l’automatiser et de le programmer pour se lancer au moment de l’ouverture d’une vente.

Certains programmeurs avouent pouvoir acheter des dizaines de places de match de foot ou de concert à la première seconde de mise en place de celles-ci sur les sites de vente. D’autres ont développé des systèmes d’achats sur des site comme eBay qui permettent d’acheter des produits bradés en quelques clics.

Les sites de ventes privés sont aussi assaillis. Il n’est pas rare que certaines opérations de ventes soient soldées en quelques minutes parce que des robots ont passés des ordres massifs d’achats.

Une revente profitable

Il est bien clair qu’en saturant le marché certains programmeurs espèrent une revente à prix fort sur le marché parallèle. Un exemple : il existe sur certains blogs spécialisés des dizaines de robots spécialement programmés pour les achats des billets de match d’Arsenal. Dans les faits, les ventes de billets de ce club sont très rapides sur le site du club ou les sites partenaires. Les fans qui ne sont pas abonnés sont alors au désespoir de trouver des places à des prix normaux et se rabattent sur le marché noir où les prix flambent de 300 à 600 % selon les catégories de places. Il est alors clair que ceux qui ont réussi à programmer un robot pour acheter une di zaine de places font de substantielles plus-values !

bons plans du net

Des acheteurs honnêtes et d’autres un peu moins

Il y a donc des gens qui achètent pour revendre à bon prix. Mais il y a aussi des amateurs passionnés qui font cela pour le plaisir de la programmation et se faire plaisir. Ceux-ci veulent juste acheter un bon plan pour l’utiliser eux-mêmes sans intention de profit.

Une vraie menace pour les sites de vente en ligne

Le problème est difficile à contourner pour les sites de vente en ligne qui risquent à terme de perdre toute crédibilité auprès des acheteurs traditionnels. Même les captcha mis en place ne peuvent rien contre certains programmes. Il leur faut alors redoubler de créativité et de vigilance. La société Secutix, spécialisée dans la billetterie et qui a géré notamment la vente des places de l’Euro 2016 en France, utilise des méthodes d’apprentissage automatique, une forme d’intelligence artificielle, pour distinguer les humains des logiciels parmi les acheteurs, et ainsi bannir les seconds. Ceci a permis de faire descendre en dessous de 20% le taux d’achats par des robots lors de l’Euro 2016.

Mais comme bien souvent en informatique ou dans d’autres domaines, le combat est sans fin et la course est lancée entre les deux camps. Les programmeurs cherchent de nouveaux moyens pour contourner les barrières mises en place et continuer à bénéficier d’un commerce profitable pour certains !

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Ces articles devraient aussi vous intéresser :

Laisser un commentaire